[Livre] 440 oiseaux dans votre poche

Aujourd’hui, je vais vous présenter un livre qui m’a été offert en 2011 : 440 oiseaux, des Indispensables Delachaux. Ce guide ornithologique de poche fait honneur à cette collection, et c’est bien un indispensable, qu’on peut et qu’on devrait emporter partout où il est habituel de croiser des oiseaux. Comment se livre est-il mis en page ? Quels types d’informations peut-on trouver à l’intérieur ? Est-ce un livre à acquérir pour vous ? Découvrez-le dans cet article.

Tout d’abord, il faut bien préciser que cet ouvrage n’est pas un livre photo à proprement parler. Même si pour le photographe de nature, on ne peut se passer d’un guide de ce type, il ne parle à aucun moment de photographie. Si vous cherchez un livre pour apprendre à photographier les oiseaux, oubliez celui-ci. Encore que… pour photographier correctement un sujet, il faut bien le connaître, être capable de comprendre son comportement, anticiper ses réactions, savoir où et quand le trouver sans le déranger. Autant d’informations  que vous pourrez trouver dans se livre. Ce n’est donc pas un livre de photo, pourtant indispensable au photographe de nature.

1.          Aspect général.

440 oiseaux est un petit livre, peu encombrant fait pour être emporté sur le terrain. En effet, il mesure à peine 19,5 cm de long pour 11,5 cm de large, à peu près la taille d’un livre de poche. Il pèse un peu plus de 400 g, ce qui reste correct pour un guide de ce type, mais j’avoue que j’hésite souvent à l’emporter quand je vais en montagne si mon sac est déjà chargé. Par contre, il est idéal pour une sortie à la journée.

440 oiseaux dans votre poche

Un petit livre bien protégé.

Comme pour tous les petits guides de Delachaux et Niestlé, la couverture est abritée des intempéries par un protège-cahier sur mesure. C’est vraiment un guide de terrain !
A l’intérieur, les pages sont légèrement plastifiées, sûrement pour éviter de gondoler avec l’humidité, et de s’abîmer s’il pleut. Le papier prend très peu de marques de doigts, et le grammage des feuilles est idéal. C’est un petit livre, mais pas un livre au rabais, il pourra résister à de nombreuses sorties sans risquer de se détériorer.

2.          Le contenu

A. L’introduction, réel mode d’emploi.

Les premières pages sont entièrement dédiées à une sorte de mode d’emploi qui aide énormément à la compréhension du livre. On y retrouve entre autres le code des couleurs des aires de répartitions, le vocabulaire spécifique aux oiseaux et la signification des abréviations utilisées dans le livre.

440 oiseaux dans votre poche

La table des matières.

La table des matières est particulièrement claire. Notez que chaque type d’espèce à sa propre couleur, et que ces couleurs sont ensuite reprise tout au long du livre.

440 oiseaux dans votre poche

Le mode d’emploi.

Le mode d’emploi montre une fiche modèle, celle de la bergeronnette grise, et explique comment la lire. En bas à gauche, la carte de répartition indique le code des couleurs des autres cartes : en nidification, sédentaire, en migration, ou en hivernage. Si cette information est relativement peu utile pour la bergeronnette grise, très courante en France, elle peut être plus intéressante pour d’autres oiseaux plus rares ou à la présence plus localisée, comme l’accenteur alpin ou l’harfang des neiges.

440 oiseaux dans votre poche

Comment identifier un oiseau ?

Quelques pages suivent pour expliquer comment identifier correctement un oiseau. Cette partie montre aussi quels sont les caractères importants à observer et ceux qui sont moins essentiels. Sur cette image, les trois dessins indiquent les noms des différentes parties du corps et du plumage des oiseaux, ce qui vous permettra de mieux comprendre les annotations dans le reste du livre.

440 oiseaux dans votre poche

La migration des oiseaux.

Une double page est consacrée à la migration des oiseaux. Elle détaille pourquoi et comment les oiseaux migrent pour hiverner, et pourquoi certains peuvent rester sédentaires.

Une fois ces bases en poche, il est possible d’aller plus loin dans le livre en comprenant l’intégralité des informations données dans les fiches détaillées.

B. Les fiches détaillées.

Chacun des 440 oiseaux présentés possède une fiche détaillée, indiquant tout un tas d’informations utiles pour les observer ou les photographier. Ce que l’on voit en premier est souvent l’image principale, une grande photo de l’oiseau dans son environnement.

440 oiseaux dans votre poche

Le rouge gorge et la gorge bleue.

Ici, nous avons par exemple la double page parlant du rougegorge familier et de la gorgebleue à miroir, deux oiseaux présentés ensemble pour leurs similarités physiques, ce qui est souvent le cas dans le reste du livre : les oiseaux qui se ressemblent sont présentés côte à côte, ou dans des pages proches pour faciliter l’identification. Un court texte donne des détails sur le comportement, le physique ou l’habitat de l’oiseau.

440 oiseaux dans votre poche

La buse pattue, la bondrée apivore et la buse variable.

D’une page à l’autre, on remarque que toutes les espèces ne bénéficient pas d’autant de place que certaines autres. En générale, les espèces les plus fréquentes ont plus d’espace que les plus rares, puisque les chances de les croiser sont plus grandes. Le cas de la buse variable est un peu à part, les variantes de plumages étant nombreuses, il est intéressant de s’attarder un peu plus dessus.

440 oiseaux dans votre poche

La spatule blanche, le flamant rose, la cigogne blanche et la cigogne noire.

A noter également, le code couleur visible sur les numéros de pages, accompagné d’une petite silhouette. Ce code correspond à celui abordé en début d’article, et permet de s’y retrouver facilement. Ici, nous sommes dans la partie verte du livre, c’est à dire celle dédiée aux Gallinacés (perdrix, caille, tétras…), échassiers (aigrette, grue, cigogne…) et rallidés (râle d’eau, poule d’eau, foulque…).

C. Les dernières pages, mais pas les moins utiles. 

Les dernières pages sont à la fin sans vraiment savoir pourquoi. Je suppose qu’il fallait bien les mettre quelques part ! Bien sûr, on trouve une bio de l’auteur et quelques infos complémentaires sur l’édition et les images utilisées. Mais le plus important, sont les trois petites parties juste avant.

440 oiseaux dans votre poche

L’index et le glossaire.

Tout d’abord, on trouve un index, très utile si vous avez le nom d’un oiseau sans savoir à quoi il ressemble. Puis on trouve un glossaire, définissant très simplement un bon nombre de termes spécifiques aux oiseaux. Ainsi pourrez-vous impressionner vos proches en utilisant à bon escient des mots tels que hémérophile ou caroncule pendant les longues soirées d’hiver !

440 oiseaux dans votre poche

L’identification des œufs.

Vient ensuite une section assez intrigante. En se promenant, il arrive de trouver des œufs tombés au sol, ou de voir un nid d’assez près pour reconnaître des œufs. C’est l’occasion d’apprendre ou de confirmer la présence d’une espèce, et surtout de savoir qu’elle niche dans la région. Ce qui peut être bien pratique pour déterminer les mois de présence de certains oiseaux. Deux doubles pages sont consacrées aux œufs, avec des images taille réelle.

Attention ! Ne cherchez pas à photographier ou observer les oiseaux au nid. Cela pourrait causer un dérangement et provoquer l’abandon d’une nichée par ses parents, et donc mettre en péril la survie de certaines espèces. Contactez un ornithologue spécialisé avant de vous lancer dans la photo d’espèces délicates, surtout en période de nidification.

Vous l’aurez compris, même si ce livre est petit et compact, il reste très complet, plein de petits détails et d’informations intéressantes.

3.           Pour qui ?

A mon avis, ce guide ornitho de terrain est à conseiller à tous les photographes de nature ! Son petit prix (12,90 €) le rend accessible à toutes les bourses, sans plomber le budget d’un photographe débutant. Il est peu encombrant, et trouve facilement sa place dans quasiment tous les sacs photo ou rando. Pour ceux qui se déplacent beaucoup en voiture, pourquoi ne pas en laisser un dans votre boîte à gants ?

440 oiseaux dans votre poche

Ce guide trouve facilement sa place dans un Flipside 400.

J’ajouterais aussi que ce guide peut être un bon cadeau à faire à un enfant passionné de nature. La couverture protégée et les pages sont assez solides pour palier au manque de soin des jeunes enfants, et le niveau de langage n’est pas trop élevé pour être compris facilement. Et qui sait, vous éveillerez peut être une vocation =)

Conclusion

Ce livre est un guide de terrain idéal pour le photographe ou le passionné de nature. Je le conseille vivement à tous ceux qui ne possèdent pas encore de guide de ce genre et qui veulent se lancer dans la photo animalière. L’idéal étant de compléter avec un guide plus poussé et détaillé, qui lui, pourra rester à la maison.

Les plus :
+ Petit prix (moins de 13€).
+ Bien protégé et solide.
+ Petit et relativement léger.
+ Extrêmement bien renseigné.
+ Pratique et simple à utiliser, même par un enfant.

Les moins :
Manque parfois de détails (à coupler avec un guide « de maison »).
Trop lourd pour une rando de plusieurs jours.
Non exhaustif, certains oiseaux rares ou non locaux manquent.
 Ne présente que des oiseaux d’Europe.

Ce livre est assez facile à trouver. Il est notamment vendu à Nature & Découverte toute l’année, avec d’autres guides du même genre (pour les plantes, les insectes, les mammifères…). Vous pouvez également le trouver sur Amazon.fr, ou sur le site Delachaux et Niestlé.

Note concernant les liens : dans cet article, les liens vers des sites de vente en ligne sont des liens d’affilié. Ce qui veut dire que si vous achetez quelque chose sur un de ces sites depuis mon blog, je toucherai une commission (de l’ordre de 3% à 5%). Pour vous, le prix reste exactement le même ! La seule différence étant que le petit revenu m’aide à faire d’autre tests de matériel. Merci pour votre aide et votre contribution à faire vivre ce blog !

Publicités
Tagged with: , , , , , ,
Publié dans Matériel
17 comments on “[Livre] 440 oiseaux dans votre poche
  1. Yann dit :

    Très bon article qui m’a convaincu ! Merci 🙂

  2. Killim dit :

    Salut Tom,

    Je recherche un petit bouquin comme ça pour identifier les oiseaux, et celui là m’intéresse (surtout que je ne le connaissais pas). As tu réussi à identifier des oiseaux que tu n’avais jamais vu sur le terrain? Je suppose qu’une page correspond à une espèce c’est ça? Ou alors il y a plusieurs espèces sur la même pages?

  3. Roger dit :

    Merci Tom pour l’info, je possède déjà un bouquin sur le sujet mais vraiment trop lourd à transporter sur le terrain, un billet très explicite et ma commande est partie via ton lien. Je guette la Sittelle en ce moment car avec le froid elle fait des apparitions dans mon jardin.
    Bonne fin de journée
    Roger

  4. Antoine dit :

    J’ai ce livre depuis maintenant un peu plus d’un an, c’est un livre bien réalisé, manque parfois quelques informations. Il s’adresse à tout public même pour les photographes, à ce prix là, je le conseille vivement.
    Antoine.

    • Tom Mosack dit :

      Exactement, parfois il manque des choses, il vaut mieux le coupler à un guide plus complet qu’on laisse à la maison, et prendre celui-ci sur le terrain. Merci pour ce retour Antoine, et à bientôt =)

      Tom

  5. Ah super, ça pourrait m’intéresser vu que l’ornithologie et moi font 2 (voir 3).

  6. tanagra92 dit :

    Et un livre de plus dans ma bibliothèque !
    J’ai parfois fait des photos sans pouvoir nommer « l’emplumé » que j’ai shooté ; ce qui me semble bien dans ce recueil c’est qu’il y a à la fois des dessins et des photos.
    Bises de la crevette grise.

  7. tanagra92 dit :

    Je l’ai utilisé pendant 3 semaines de vacances et pour une première recherche d’identification il est bien ; effectivement tout n’y est pas mais si c’était le cas il ferait le double de volume !

  8. […] quitte à se spécialiser ensuite. Par exemple, un guide ornithologique de terrain comme 440 oiseaux des indispensables Delachaux. Il existe plusieurs versions, sur les fleurs, les arbres, les […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir les notifications des nouveaux articles par mail.

Stage photo Pyrénées
L'auteur organise toute l'année des stages d'apprentissage de la photo dans les Pyrénées avec Stage photo Pyrénées.