5 cadeaux à offrir à un photographe de nature

Votre compagnon/compagne, mari/épouse, frère/sœur, maman/papa est passionné(e) de photo de nature, mais vous pas du tout ? Vous pensez que le seul but d’un reflex est de se donner l’air pro ? Vous trouvez qu’afficher ses photos en format poster sur la porte des toilettes, c’est un peu égocentrique ? Vous ne comprenez pas pourquoi telle photo est mieux que les quinze précédentes, pourtant identiques à vos yeux ? Bref, vous n’y connaissez rien en photo, mais Noël arrive et vous ne savez pas quoi offrir à votre proche photographe ? Cet article est fait pour vous ! 

Quelques cadeaux à éviter !

Commençons déjà par les cadeaux à éviter, pour être sûr qu’il ne seront pas sous l’épicéa de Noël cette année. Tout d’abord, évitez les cadeaux consommables, qui se perdent, ou s’usent vite. Par exemple, les batteries et cartes mémoires. Même si ce genre de cadeau peut être bienvenu, c’est aussi un cadeau qui ne dure pas. Les photographes sont des créatifs, et sur le terrain, ils ont tendance à oublier des choses. Les consommables en font partie. De plus, les cartes mémoires peuvent « griller » et les batteries perdre de leur efficacité, voire cesser de fonctionner. De même pour les petits accessoires comme les pares-soleil, qui auront tendances à être revendus avec leur objectif. Oubliez également les trépieds, à moins d’avoir un budget d’au moins 180 € et de bien choisir un trépied et une rotule photo, pas vidéo.

A ces fausses bonnes idées, choisissez plutôt un cadeau qui fera vraiment plaisir à un photographe de nature.

1.          Un livre guide.

Tous les bons photographes de nature s’accordent à le dire : pour faire de bonnes photos, il faut connaître son sujet. Et pour connaître son sujet, rien de mieux qu’un livre guide. Ces fameux livres plus ou moins précis et détaillés sont une vraie mine d’or pour le photographe débutant comme averti. Il en existe énormément, de toutes tailles et sur tous les sujets. Cela dit, je vous conseille d’abord de commencer par un livre généraliste, qui compte beaucoup de sujets sans trop les détailler, quitte à se spécialiser ensuite. Par exemple, un guide ornithologique de terrain comme 440 oiseaux des indispensables Delachaux. Il existe plusieurs versions, sur les fleurs, les arbres, les insectes, ou les mammifères, entre autres.

440 oiseaux dans votre poche

Le guide de terrain 440 oiseaux des indispensables Delachaux.

2.          Des filtres.

Au jour du numérique où il est possible de faire énormément de choses jusqu’ici plus difficiles voire impossibles à accomplir, les filtres photo ont tendance à être oubliés. C’est une erreur ! En effet, certains filtres sont encore utiles aujourd’hui et permettre de réaliser des photos originales. Par exemple, les filtres gris neutre (ou ND) circulaires rendent possibles les poses longues là où habituellement ce ne serait pas envisageable. Aussi, les mêmes filtres gris neutre, mais en dégradé, permettent d’obtenir des clichés mieux exposés et bien équilibrés dès la prise de vue, pour une meilleure qualité d’image qu’en le faisant au traitement. N’oubliez alors pas la bague d’adaptation à l’objectif et le porte-filtre adapté. Enfin le meilleur exemple reste le polarisant circulaire, qui permet entre autres de supprimer les reflets (par exemple à la surface d’un lac), ce qui est complètement impossible autrement.

Pause longue à Bidarray

Cette pause longue n’aurait pas été réalisable sans un filtre gris neutre circulaire.

3.          Un couteau.

Parce qu’un couteau est avant tout un outil, et que le photographe de nature se trouve souvent dans des conditions où il aurait besoin de couper des brindilles, une branche morte, ou une tranche de saucisson. Ceux qui pratiquent l’affût sauront de quoi je parle ! Comme le photographe de nature à souvent une main prise pour tenir son appareil, privilégiez une solide lame fixe ou un canif à lame dite automatique, c’est à dire qui peut s’ouvrir d’une main. Cela dit attention : ces couteaux sont des armes de catégorie 7, il est donc en principe interdit de se promener avec, au même titre qu’une machette par exemple. Si vous risquez de rencontrer du monde, un classique Opinel n°08 fera l’affaire dans la plupart des cas.

Opinel et Walther fixe

Le classique Opinel n°08 et un Walther en lame fixe.

4.          Un livre d’inspiration.

Qu’est-ce qu’un livre d’inspiration ? Pour moi, c’est un ouvrage qui permet de sortir de ses habitudes et de voir autre chose que ce qu’on est habitué à voir. Ce genre de livre peut aider un photographe à (re)trouver l’inspiration et à créer des photos plus originales que ce qu’il a l’habitude de faire. Le sujet de ce livre n’est pas forcément la photo de nature, ça peut être aussi du portrait, du reportage, du sport… Peu importe car ce qui compte c’est le changement. Et non, je ne ferai pas cette blague !
Par exemple, un livre que je trouve inspirant et qui n’a pourtant rien à voir avec la photo de nature est Take Away de Jean-François Mallet. Un livre qui parle de la nourriture à travers le monde de façon très colorée avec un travail intéressant sur les formes et les couleurs. Dommage que l’image de couverture soit si mal choisie…

Take Away de Jean-François Mallet

Take Away de Jean-François Mallet.

5.          Un stage photo ou un voyage photo. 

Apprendre la photo, c’est comme apprendre la conduite ou le sport. On apprend très vite au début, puis à un moment on peut avoir l’impression de se sentir coincé et de stagner. Pour beaucoup de photographe, c’est le moment où ils arrêtent. Pour d’autres, c’est le commencement de la suite, et c’est l’occasion de trouver son vrai mode de fonctionnement. Un stage ou un voyage photo est idéal pour se recentrer, apprendre de nouvelles techniques et de nouvelles façons de voir les choses. C’est aussi l’occasion de visiter des endroits auxquels on n’aurait jamais pensé et de rencontrer des personnes auxquelles on n’aurait peut être jamais adressé la parole en temps normal.

Stage photo Pyrénées

Stage photo dans les Pyrénées avec nuit en bivouac/cabane.

Voilà 5 cadeaux idéaux à offrir à un photographe de nature. Vous remarquerez que je n’ai pas parlé de prix. En fait, le moins cher commence à moins de 10 € mais si votre budget est plus important, vous pouvez pousser bien plus loin, voire combiner deux ou trois cadeaux ensemble. Si vous avez besoin de conseils, posez-moi vos questions en commentaire. Et si vous avez vous aussi des idées cadeau, ajoutez-les en commentaire.

Publicités
Tagged with: , , , , , , ,
Publié dans Autres, Matériel
8 comments on “5 cadeaux à offrir à un photographe de nature
  1. wile83 dit :

    T’as oublié carrément le téléobjectif … ma miss va avoir droit à un 70-300 … et je suis même pas un vilain, je lui ai bien pris pour son boitier (Canon), c’est dire si je l’aime (ma miss hein, pas l’objo, faut suivre 😉 ).

    Pour le filtre CPL, ça t’avait plu le rendu dans le Néouvielle hein ? 😛

    • Tom Mosack dit :

      Haha, c’est vrai =) Mais pour un non photographe, c’est dur de choisir un objectif. En tout cas elle devrait bien se faire plaisir avec le 70-300, elle est gâtée ta fille 😀

      Et le CPL, c’est vrai que j’aime beaucoup ! Et c’est un filtre vraiment à part des autres, puisque impossible à « copier ».

  2. ary dit :

    le stage ou le voyage photo je serai vraiment content pour ma part ! plus qu’un cours c’est surtout la rencontre avec d’autres photographe et la visite de paysage qui m’enchanterai je crois…

    concernant le couteau, pour ma part je suis plus fan des couteaux suisse, avec pleins d’outils très pratiques (par exemple le Cybertool de Victorinox, avec une petite pince mais aussi tournevis avec embout interchangeable), mais c’est vrai qu’impossible de les ouvrir a une main.

    • Tom Mosack dit :

      Complètement ! C’est l’occasion de voir de nouvelles choses.
      Pour le couteau suisse, j’avoue que c’est très utile dans la vie de tous les jours, comme un multi-tool.

  3. tanagra92 dit :

    Salut « p’ti Tom » 😉
    On peut ajouter :
    – une clé USB grosse capacité
    – un DD pour mettre à l’abri nos précieux JPG
    – une tenue CAMO (ou juste un tee shirt selon budget)
    – une tente camo
    – filets etc
    ce n’est pas les idées qui manquent …
    Biz de la crevette grise

  4. lightdys dit :

    Très bon article. Moi aussi , je serais contente avec 1 de ces cadeaux

    Sinon pour dévier un peu du sujet, je trouve difficile de communiquer avec son entourage sur la passion de la nature/ photo-nature. Lorsque je dis à ma famille ou à mes amis que je souhaiterais une tenue de camo, un livre -guide ou un couteau suisse (déjà testé tous les 3), ils me regardent comme si je demandais un voyage sur Neptune ou une virée à Crazyland si vous voyez ce que je veux dire. J’ai souvent entendu dire ma famille que la nature était une passion de gosse, que ce n’était pas adapté à la situation, à notre mode de vie… Même si on est très sérieux et scientifique dans notre approche, les gens sont totalement déconnectés de tout ça. Ils vivent en ville et ne s’en portent pas plus mal donc ils trouvent notre passe-temps extravagant, marginal. Ils ne comprennent pas pourquoi on dépense du temps et de l’argent pour ça. Beaucoup nous prennent pour des gosses ou des dingues, irréalistes. Je ne sais pas si ça vous ai déjà arrivé?

    • Tom Mosack dit :

      Ca m’arrive assez souvent, malheureusement. J’essaie d’expliquer que c’est une passion, et qu’on ne choisit pas ce genre de choses. Je compare aussi souvent à d’autres passions populaires, pour montrer que le coût, l’implication, ou le caractère « bizarre » ne sont pas propres à la nature. Et si ça ne suffit pas, je précise que pour moi, l’important c’est de se faire plaisir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir les notifications des nouveaux articles par mail.

Stage photo Pyrénées
L'auteur organise toute l'année des stages d'apprentissage de la photo dans les Pyrénées avec Stage photo Pyrénées.
%d blogueurs aiment cette page :