Installer un affût temporaire en quelques minutes


Aujourd’hui, nous verrons comment installer un affût temporaire en sous-bois, en clairière ou en forêt le plus rapidement possible. Mais qu’est-ce qu’un affût? Quelle est son utilité?

L’affût est une technique utilisée en photo animalière qui consiste à rester posté pendant un certain temps à proximité d’un lieu de passage de l’animal qu’on cherche à photographier. De cette façon, on diminue les chances de croiser le sujet, mais en échange, on peut être totalement prêt lorsqu’il se montrera. Cela permet également de rester plus discret sans beaucoup d’efforts et donc de moins déranger la faune. Il existe plusieurs types d’affûts dépendants principalement du lieu et du sujet.

Ici, nous verrons comment installer un affût temporaire, efficace pendant quelques heures, et adapté à des animaux tels que le chevreuil, ou le sanglier.

Tout d’abord, il convient de choisir un endroit bien fréquenté, et donc de faire un minimum de repérage auparavant. Ensuite, installez-vous de préférence dos à un arbre, ainsi vous apparaitrez comme une masse sombre devant une autre masse sombre, et serez donc moins visible. Le but étant de faire de bonnes photos, il faudra que l’endroit choisi soit le plus lumineux possible, avec un maximum de dégagement, et que l’angle de vue soit le plus grand possible. N’oubliez pas que, même en affût, les règles élémentaires à la photo animalière s’observent toujours. Ainsi, il faudra penser à se poster face au vent, et à faire un minimum de bruit, entre autres.

Ici, on peut voir que le filet est replié sur le boitier de sorte à ce que je puisse m'en recouvrir en cas de besoin.

Viens ensuite le montage de l’affût en lui même. Pour cela, j’utilise un filet de camouflage que je pose sur mon appareil photo, lui même monté sur un trépied en position basse de sorte à pouvoir viser en étant assis sur le sol. Je me sers également d’une pièce de tissu noir repliée plusieurs fois comme coussin, ce qui me permet de m’isoler du sol, qui peut être froid et humide, mais aussi de faire moins de bruit quand je bouge, si je suis sur des feuilles mortes, par exemple. Je m’installe ensuite derrière le trépied, et me recouvre en partie du filet de camouflage, dont je garde une partie repliée au dessus de mon boitier pour pouvoir me couvrir entièrement au-dessous en cas de besoin.

Un arbre permet également de camoufler son sac, si comme le mien, il n'est pas très discret.

Ce type d’affût peut sembler plutôt rudimentaire (ce qui est le cas), mais il est très efficace pour photographier la plupart des mammifères qu’on trouve en sous-bois, comme le chevreuil, le sanglier ou encore le cerf, et bien sûr, l’écureuil. De plus, il a l’avantage d’être léger à transporter, petit (et donc bien plus discret qu’une tente, ou une petite construction) et très peu coûteux. Si vous doutez de son efficacité, essayez-le, vous ne serez pas déçu !

Une fois installé, cet affût est difficilement repérable si on ne sait pas qu'il est là.

Voici donc l’aspect de cet affût temporaire une fois terminé. Cela ne prend réellement que quelques minutes, le plus long n’étant pas le montage, mais bien l’attente qui suit! Utiliser un affût comme celui-ci permet de ne pas faire de bruit au montage, et de ne pas risquer de se faire surprendre pas un animal qui arriverai au moment de l’installation, et qui pourrait ne pas revenir et aussi alerter ses congénères. A titre d’exemple, et après la demande de BZHades, voici une photo pour illustrer efficacité de ce type d’affût. Cette photo n’est pas de très bonne qualité, autant techniquement qu’au niveau composition. Cependant, ce brocard est passé à moins d’une vingtaine de mètres de mon affût sans même me remarquer, ce qui prouve son efficacité !

Canon EOS 450D, 250mm, f/6.3, 1/125s, 800 ISO

J’espère que cet article vous aura intéressé, et qu’il vous sera utile. Et merci d’avoir lu ! Si vous avez quelque chose à ajouter, n’hésitez pas à le faire via les commentaires, je suis toujours ouvert à ce que mes lecteurs pensent =)

Publicités
Publié dans Techniques
14 comments on “Installer un affût temporaire en quelques minutes
  1. julio_grr dit :

    Merci pour cet article qui explique bien le petit affût.
    Je vais justement avoir l’occasion dans une semaine d’aller à l’affût chevreuil tous les matins sur un spot que j’ai bien repéré et qui est très fréquenté.
    Où peut-on se procurer ce genre de camouflage ?
    Peut-être derais-tu rajouter dans ton post quelques liens.

    • Tom Mosack dit :

      Merci à toi pour ton passage =)

      Tu peux te procurer un filet de camouflage assez facilement dans les magasins de chasse, dans les dépôts militaire, ou encore dans les magasins d’airsoft. Décathlon a peut être refait son stock, mais il y a quelques mois, il disait qu’ils étaient sans stock jusqu’à Aout! Sinon, il y a le site Krapahute.com qui est très bon pour ce genre de chose. Par contre, un filet ne te cachera pas entièrement étant donné qu’il sera « troué ». Il faut donc porter des vetements camouflés, ou au moins de couleur neutre.

      Pour l’histoire des liens, je n’ai pas encore défini ma politique quand aux liens vers des sites commerciaux. J’évite donc d’en mettre pour l’instant =)

      Encore merci pour ton passage, en espérant avoir bien répondu à ta question =)

  2. glamour dit :

    Si je peux me permettre, et , sans faire de pub a la miss tu as oublié pour s’assoir le siège pliant warkstool trés léger et trés confortable.
    Bon article sur le camouflage et merci .
    Glamour .

    • Tom Mosack dit :

      Je suis plutôt d’accord, mais je préfère m’assoir au sol, pour emporter un plus petit filet et pour m’encombrer le moins possible. Mais c’est vrai qu’un siège en trépied apporte un plus niveau confort, et permet de rester plus longtemps au même endroit sans fatiguer.
      Merci beaucoup pour ton commentaire et ton passage =)

  3. Vijay dit :

    Pour votre information, les cervidés et le grand gibier en général ne distingue pas les couleurs mais uniquement les masses. Alors une veste de camouflage spécialisé chasse même orange et une immobilité de votre part sont de rigueur.

  4. Musashi dit :

    Bonjour, quelle taille pour le filet? Ce n’est pas mentionné et il existe à la vente bien de tailles différentes, je suppose qu’un 3 x 3 est un minumum.

    Merci par avance.

    • Tom Mosack dit :

      Bonjour,

      Celui utilisé est un 1x2m, il est donc léger et assez petit. Par contre il n’est pas très polyvalent, donc un 3x3m peut être bien pour d’autres affûts par exemple. Sinon, il y a aussi les écharpes filets qui marchent très bien pour ce genre d’affuts, juste assez grands pour couvrir l’objectif et pour pouvoir mettre sa tête au dessous en cas de besoin.

      En espérant que ce sera utile !

      Merci pour le commentaire et à bientôt =)

  5. Musashi dit :

    Re bonjour,

    L’affût n’est il pas dangereux avec les chasseurs? Car ils ont la réputation d’avoir la gâchette facile au moindre mouvement.

    Merci.

    • Tom Mosack dit :

      Re bonjour !

      Oui, quelque part cet affût peut être dangereux, mais mis à part quelques mauvais chasseurs (qui restent quand même rares, contrairement à ce qu’on peut penser) peu de chasseurs tirent « au bruit ». En fait, les chasseurs qui chassent le gibier terrestre sont censés suivre certains plans de chasse. Ce qui veut dire qu’ils n’ont le droit que de tuer les bêtes qui leur sont attribuées, et pour avoir le droit de les tuer, il doivent acheter des sortes de bracelets à usage unique qu’ils mettent sur les bêtes abattues. Donc, les bons chasseurs doivent en principe être sûrs de savoir sur quoi ils tirent avant de tirer.

      Mais, les histoires sont fréquentes sur le web et ailleurs. Pour éviter de faire une mauvaise expérience, il est conseillé tout de d’abord d’éviter les endroits chassés les matins où les chasseurs sont de sortie. Ensuite, quand on les voit (en principe on arrive sur place à peu près en même temps qu’eux, voire plus tôt), il ne faut pas hésiter à aller leur parler et leur expliquer ce qu’on fait, comme ça il seront au courant de notre présence sur le terrain. Et puis, bien sûr, porter un gilet ou des brassards orange. Les animaux ne les distinguent que difficilement, par contre ils sont très visibles par les chasseurs.

      Voilà, personnellement je n’ai encore jamais eu de soucis avec des chasseurs, et j’espère bien que ça continuera ainsi pour tout le monde =)

  6. Musashi dit :

    Merci pour toutes ces précisions.

    J’aurais une question sur un animal en particulier, le renard. J’ai découvert des terriers, hier soir j’y suis allé en repérage histoire d’au moins être sûr qu’ils étaient habités. Effectivement c’est le cas, un renard est sorti 2min, puis est re rentré, il a du sentir mon odeur ou m’entendre (pour l’odeur je suis pas sur car il n’y avait pas de vent). J’étais à une bonne centaine de mètre ou j’avais garé la voiture.

    Quels sont les sens les plus développés chez le renard? ouïe, odorat? Est il préférable de poster un affut tot le matin ou plutôt en fin de journée? Hier je l’ai vu ça devait être 21h mais plus de lumière pour des photos à cette heure là. Les terriers sont dans une plaine sableuse avec juste quelques cannes par ci par là, et pas mal d’herbes sèches et d’escargots blanc par milliers qui craquent en approchant. Il est presque impossible d’approcher sans faire le moindre buit. Auriez vous des conseils avec cet animal en particulier.

    Merci beaucoup pour avoir pris le temps de répondre à mes questions précédentes 😉

  7. Musashi dit :

    Bon 1er affût avec une toile acheté à « déca » 29€ elle fait 3m x 2.4m (c’est même trop grand lol), planqué à 20m de divers terriers, 2h30 d’attente (c’est long quand rien ne bouge à l’horizon).

    J’ai bien vu un renard l’espace de 2-3s mais pas du tout où je l’attendait (faut dire que la vision à travers les mailles est vraiment pas évidente), d’autant que j’étais dans une rigole en pente dans de hautes herbes, car devant grosse étendue toute plate, pas génial pour un 1er affut. Du coup j’ai vu une tête et des oreilles dépasser des hautes herbes à même pas 10m de moi, le temps que je mette l’oeil dans la visée du boitier il avait disparu, j’ai encore patienté 30min mais j’en ai pas revu. Prochain coup je change d’endroit quitte à avoir plus de recul.

    Voilà pour mon anecdote avec le filet camo (sans trépied, appui sur le genou :/ je sais c’est pas le top mais trouvé de trépied à ma convenance dans diverses enseignes).

    • Tom Mosack dit :

      Bonjour,

      Dommage pour le premier affût, mais il ne faut pas se décourager. La persévérance paie toujours ! Pour le filet, 3×2,4m, c’est grand, mais ça permet de faire des affûts fixes par exemple, ça peut être très utile. En fait, pour du renard, le mieux est justement de faire ce genre d’affût, comme ça l’animal s’y habitue et devient moins méfiant. Essayer de savoir à qui appartient l’endroit, et de fabriquer un petit affût qui resterait sur place pendant au moins deux semaines avant d’aller y affûter.
      Il faut aussi savoir que même sous une toile camouflée, un renard sera très sensible à un mouvement brusque (surtout amplifié par la toile). Donc, quand on voit un renard, ou n’importe quel mammifère craintif arriver dans un endroit, il faut d’abord attendre un peu qu’il soit en confiance avant de bouger et avant de prendre des photos.

      Après, je ne suis pas un expert du renard, il y en a très peu par chez moi car ils sont beaucoup trop chassés et braconnés… L’idéal serait de demander un avis d’experts sur le forum eos-numérique dans la section « Atelier animalier ».

      Dans tous les cas, le renard est un sujet assez difficile surtout pour un débutant en animalier. Pour s’entraîner, il faudrait essayer des sujets plus « faciles » comme le chevreuil par exemple.

  8. […] cet article qui est une base de ce qu’on peut facilement faire avec un filet de camouflage : Installer un affût temporaire en quelques minutes. Un affût en sous-bois fait à partir de branchage et d'un filet de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir les notifications des nouveaux articles par mail.

Stage photo Pyrénées
L'auteur organise toute l'année des stages d'apprentissage de la photo dans les Pyrénées avec Stage photo Pyrénées.