Le Lowepro Rover Pro 45 L AW

Le Lowepro Rover Pro 45 L AW est un sac comme j’en attendais depuis longtemps chez Lowepro : un sac photo pour la randonnée. En effet, la plupart des sacs photo ne sont pas adaptés à une vraie randonnée. Il devient vite difficile d’y loger le matériel photo et rando à la fois. Bien sûr, il est toujours possible de choisir un sac de randonnée et de le bricoler, mais le Rover Pro est réellement adapté à la photo, et ce dès l’achat. Notez qu’il existe en deux tailles, 35 L et 45 L, et j’ai testé pour vous la version la plus grande, le Rover Pro 45 L.

Aspect extérieur

Comme un vrai sac de randonnée, le Rover Pro 45 L compte de nombreux rangements et poches à l’extérieur :

– une grande poche en soufflet pour une gourde souple d’1,5 L avec un passage pour la pipette.
– une poche plate idéale pour une carte de randonnée.
– deux poches à la ceinture idéales pour un téléphone, un GPS, ou des barres de céréales.
– plus une poche « capuche » pour les clés de voiture, ou une petite trousse de premiers soins. Cette poche comprend d’ailleurs une pochettes parfaite pour mettre tous les petits accessoires qui habituellement se promènent dans le sac (batteries, chiffon/stylo de nettoyage, câble USB…).

Lowepro Rover Pro 45 L

La pochette qui se trouve dans la capuche. A droite, l’anneau pour la sécuriser au sac.

Le sac est entouré de six sangles de compression (deux au-dessous et quatre sur les côtés) ce qui fait qu’il n’est pas trop gros si vide et que le matériel est bien calé. C’est donc plus facile d’équilibrer votre sac si vous ne comptez pas le remplir. Deux de ses sangles font office de porte trépied/monopod, avec deux caches et deux sangles antidérapantes qui permettent de bien tenir le pied en place.

Lowepro Rover Pro 45 L

Le porte trépied. On voit aussi un des deux portes-piolets, juste au dessus de la carte.

On trouve aussi deux portes piolet/bâton de marche très bien pensés et utilisables à une main. La face avant comporte un accès à l’intérieur du sac grâce à la paroi zippée qui contient également une grande pochette plate, elle aussi zippée.

Lowepro Rover Pro 45 L

La pochette pour carte, sur l’accès au fond du sac. Avec aussi à droite la poche en soufflet idéale pour une gourde souple. 

Portage : un vrai sac de randonnée.

Le Lowepro Rover Pro 45 L est très confortable et entièrement réglable. Même pour une personne de grande taille (je mesure 1m89), il est possible de trouver un réglage adapté, ce qui est rare avec un sac photo. La sangle de ceinture entoure bien les hanches et permet de retirer une bonne partie du poids des épaules. Cela dit, la sangle de serrage est à mon avis bien trop longue. Le système de portage fait qu’elle n’est pas vraiment utile quand le sac n’est pas plein, mais elle est détachable, même si j’avoue ne pas avoir trouvé comment.

Lowepro Rover Pro 45 L

Le Rover Pro 45 L est confortable, même plein.

Les bretelles sont suffisamment larges sans être trop grosses. Elles suivent la mode actuelle des sacs de rando avec des bretelles très fines, et très légèrement matelassées (ex : Millet, The North Face, Salewa…). A noter : elles sont réglables en hauteur, et s’adaptent aux petites et grandes tailles grâce à un système de scratch, un peu fastidieux à utiliser, mais qui à le mérite d’être léger et fiable. Sur chaque bretelle, on trouve une sangle de rappel de charge (pour rapprocher ou éloigner le sac du dos), deux élastiques pour un tube de poche à eau, et un anneau en D pour accrocher un appareil photo par exemple. Une sangle de poitrine lie les deux bretelles et permet de soulager les épaules pendant les longues journées de marche.

Solide et imperméable avec le système AW.

Ce sac est très solide et se rapproche en qualité de finition de mon sac The North Face. En effet, les matières utilisées sont solides, faites pour durer. Elles résistent facilement à une petite pluie, à de la poussière ou du sable. Et dans le cas d’une grosse pluie qui se prolongerait, il est possible d’utiliser la housse All Weather (AW), logée au dessous du sac dans une proche zippées. On remarque d’ailleurs que cette housse est amovible, ce qui n’était pas le cas de celles du Flipside 400 AW et du Nova 180 AW. Vous pourrez donc vous en servir pour vous asseoir sur de l’herbe mouillée et ensuite, la faire sécher à part, par exemple.

Vous l’aurez compris, ce sac est extrêmement bien pensé à l’extérieur et d’une qualité irréprochable. Mais qu’en est-il de l’intérieur ?

Aspect intérieur

En desserrant le cordon de fermeture (plus solide qu’une fermeture éclair), on découvre un vrai sac de randonnée de 45 L. Petit détail utile pour le traitement photo, la face dorsale est pourvue d’une pochette, idéale pour un ordinateur portable de 15 pouces, ou une tablette ou une pochette de documents… Dans le fond du sac se trouvent deux compartiments (un seul pour la version 35 L) dédiés au matériel photo, aussi accessibles via la face zippée du sac, derrière la poche pour cartes. Ces deux compartiments sont amovibles, bien rembourrés et munis de deux sangles et de deux anses, ce qui fait qu’on peut s’en servir à l’extérieur du sac, et éventuellement dans un autre sac. A mon avis, Lowepro intéresserait beaucoup de monde en vendant ces compartiments seuls.

Les compartiments du Lowepro Rover Pro 45 L

Les compartiments. Le 45 L a les deux, et le 35 L uniquement le plus grand (à gauche).

A l’extérieur de ses compartiments, on peut voir deux poches. Elles ne se ferment pas, mais permettent de glisser des petits étuis (à cartes mémoires par exemple). Une fermeture éclair à deux curseurs permet d’ouvrir les compartiments et de jeter un œil à l’intérieur qui ressemble beaucoup à un intérieur de sac photo classique, avec la finition Lowepro habituelle : de nombreuses cloisons bien rembourrées permettent d’organiser l’espace et de protéger son matériel. La face ouvrante comprend deux pochettes zippées, parfaites pour loger des boites de filtres, des cartes mémoires, et des objets très plats.

Les compartiments du Lowepro Rover Pro 45 L

Le grand accueille facilement un boitier pro grippé avec un transtandard monté, plus un autre objectif et un flash (cliquez pour ouvrir l’image en grand).

Seul bémol à mon sens : les compartiments sont trop bas d’1 cm, ce qui ne permet pas de loger un Canon EF 70-200 mm f/4 sans déformer la face ouvrante. C’est dommage, puisque le 70-200 f/4 est un objectif « classique » pour le photographe de paysage, pourtant clairement ciblé ici. Sinon, la taille des compartiments est pensée pour correspondre parfaitement à la largeur du sac. C’est simple, si on met les compartiments face ouvrante vers l’extérieur, il est possible de disposer les compartiments dans à peu près n’importe quel sens. Et ce avec seulement le compartiments le plus petit, ou seulement le plus grand, voire les deux, sans problème.

Lowepro Rover Pro 45 L

Les deux compartiments rentrent sans problème.

Avec les deux compartiments à l’intérieur, l’espace restant revient environ à un sac d’une vingtaine de litre. C’est à dire qu’il est aisé d’y faire entrer un coupe-vent, une polaire, un t-shirt de rechange, un compartiments à lunettes de soleil et un casse-croûte, voire un réchaud et une petite casserole en mettant alors le coupe vent sous le sac avec les sangles de compression. Pour ma part, je n’emporte que le plus gros compartiments en randonnée, ce qui me laisse énormément de place pour mes affaires : s’il pleut (et donc que je porte mon coupe-vent et ma polaire), l’espace « hors-photo » est presque vide.

Conclusion

Le Lowepro Rover Pro 45 L est un excellent sac, particulièrement utile pour une rando d’une journée. Pour plus longtemps, il est possible de retirer les compartiments et il devient alors un vrai sac de randonnée de 45 L, idéal pour deux ou trois jours de montagne avec nuit en refuge. Mais c’est avant tout un sac pensé pour le photographe, avec une multitude de petites choses qui facilitent la vie. C’est un sac que je conseille pour ceux qui font beaucoup de randonnée photo d’une journée, comme moi par exemple.

Avantages :
+ Bon système de portage, confortable.
+ Beaucoup de place.
+ Nombreuses poches et pochettes.
+ Qualité de finition d’un Deuter ou d’un The North Face.
+ Compartiments amovibles.
+ Housse AW anti-pluie.
+ 100 % pensé pour les photographes.

Inconvénients :
Le prix.
Il faut retirer entièrement le sac pour accéder au matériel.
Les deux sangles du-dessous s’abîment quand on pose le sac.

Note : dans cet article apparaissent des liens d’affilié. Si vous achetez quelque chose en passant par ces liens, je toucherai une petite commission. Pour vous, ça ne change absolument rien, si ce n’est que vous aurez la satisfaction de m’avoir aidé à faire vivre le blog. Alors merci ! =)

Cet article a été écrit à mon initiative et Lowepro n’a aucun droit de regard ou de correction sur son contenu.

Publicités
Tagged with: , , , , , ,
Publié dans Matériel
6 comments on “Le Lowepro Rover Pro 45 L AW
  1. Salut Tom !

    Excellent article, comme d’hab. Merci à toi de prendre le temps de décortiquer du matériel, ça aide à faire son choix.

  2. Merci pour ce test, je le glisse dans le tableau comparatif 😉

  3. MOS dit :

    Bonjour, je viens de te découvrir grâce à Auxois nature, merci pour l’article, je comptais acheter ce sac rando et donc tu confortes mon idée.
    et en plus je viens de découvrir tes stages photos qui me tentent bcp et qui semblent abordable pour le prix.
    A très bientôt.
    MOS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir les notifications des nouveaux articles par mail.

Stage photo Pyrénées
L'auteur organise toute l'année des stages d'apprentissage de la photo dans les Pyrénées avec Stage photo Pyrénées.