Les jumelles Bushnell « Falcon » 10×50


Il arrive souvent, en photo animalière, d’être trop loin de son sujet pour pouvoir le photographier, ou même simplement l’identifier correctement. Dans ce genre de cas, une paire de jumelles peut permettre de se rapprocher assez de l’animal pour pouvoir l’observer et en même temps, ne pas le gêner. Voici pour vous aujourd’hui un test de mes jumelles, les Bushnell « Falcon » 10×50.

Tout d’abord, sachez que ces jumelles ne sont pas des jumelles de haute qualité. A vrai dire, je les ai choisi parce que ce sont les moins chères sur le marché pour ces performances. En effet, elles permettent un grossissement assez important, tout en étant lumineuses.

Cependant, je suis plutôt satisfait de ces jumelles, et cela fait deux mois que je m’en sers avec plaisir. Même si la qualité optique n’est pas des meilleures, elle permet tout de même d’observer la faune sauvage en restant à bonne distance, et ainsi ne pas l’effrayer. On peut ainsi rester à plusieurs centaines de mètres d’un chevreuil, là où il ne peut pas vous voir, ou assez loin pour qu’un héron cendré vous voit mais ne fuit pas.

De plus, les « Falcon » sont agréables d’utilisation et très confortables. Leur revêtement étant fait dans une sorte de caoutchouc noir, on évite ainsi de se geler les mains dessus en hiver, et on ne risque pas de les laisser glisser et tomber par manque d’accroche.


La mise au point est facilité grâce à un levier, appeler Insta-Focus. En effet, au lieu de tourner une molette dans un sens ou dans l’autre pour faire le point, il suffit de pousser le levier vers la gauche ou vers la droite. Ce système est très efficace, et beaucoup plus précis et rapide que ce qu’on pourrait penser. Malheureusement, l’utilisation à une main devient très difficile, voire impossible.

Pour les personnes dont la vue n’est pas parfaite (comme moi), Bushnell ne nous oublie pas !  Les œilletons en caoutchouc sont rétractables pour pouvoir viser avec des lunettes confortablement. De plus, la dioptrie est réglable, c’est à dire que vous pouvez régler les jumelles en fonction de votre vue grâce à une molette (sommairement) graduée. Un conseil, faites une légère marque pour garder votre réglage optimal, ainsi vous ne le perdrez pas en prêtant vos jumelles.

En accessoires, les « Falcon » sont livrées avec une housse à bandoulière en simili-tissu, pratique pour les déplacement. Elles sont également accompagnées de bouchons pour les oculaires, deux petits et deux grands, et d’une courroie pour le portage autour du cou. Celle-ci n’étant pas très épaisse et non réglable, je vous conseille de la remplacer dès que vous le pourrez, surtout si en prend en compte que ces jumelles pèsent tout de même plus de 700 grammes, ce qui peut vite faire souffrir votre cou !

Conclusion

Pour conclure, je dirais que pour le prix payé, les jumelles Bushnell « Falcon » 10×50 sont très bonnes ! Cela dit, je sais qu’elles ne resteront pas dans mon attirail très longtemps, parce que leur qualité de finition est vraiment trop légère, sans compter que la qualité optique n’est pas des meilleures non plus. Mais c’est du bon matériel pour l’amoureux de Nature qui ne peut pas investir 300€ et plus dans une paire de jumelles. Je les conseille donc vivement à tous ceux qui, comme moi, recherchent des jumelles correctes à un petit prix.

Avantages :
+ Petit prix.
+ Grossissement et luminosité intéressants.
+ Revêtement confortable.
+ Mise au point « Insta-focus ».

Inconvénients :
L' »Insta-focus » n’est pas fonctionnel à une main.
Poids (700g).
Qualité optique.
Courroie trop légère pour des jumelles de ce gabarit.

Note concernant les liens : sur ce blog, les liens vers des sites de vente en ligne sont des liens d’affiliés. Ce qui veut dire que si vous achetez quelque chose sur un de ces sites depuis mon blog, je toucherai une commission (de l’ordre de 3% à 5%). Pour vous, le prix reste exactement le même ! La seule différence étant que le petit revenu m’aide à faire d’autre tests de matériel. Merci pour votre aide et votre contribution à faire vivre ce blog !

Publicités
Publié dans Matériel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir les notifications des nouveaux articles par mail.

Stage photo Pyrénées
L'auteur organise toute l'année des stages d'apprentissage de la photo dans les Pyrénées avec Stage photo Pyrénées.