Petit prince curieux

Hier soir, je suis parti pour une sortie aux chevreuils dans un coin que je sais bien fréquenté, à quelques kilomètres de chez moi. A peine arrivé sur place et installé, une forme rousse apparait à 25 mètres devant moi, comme sortie de nul part. C’est un jeune chevreuil que j’avais déjà observé avec son grand frère cet hiver. Au début, il ne bouge pas d’un poil, puis au fur et à mesure, commence à s’avancer vers moi, intrigué par le bruit du déclencheur. Arrivé à une vingtaine de mètres, il tente de me contourner, sûrement pour réussir à me sentir, et ainsi déterminer si, oui ou non, je représente une menace pour lui.

Au bout d’un moment, il passe derrière un très gros arbre, et se met soudain à aboyer. Puis, il continue à me contourner pour arriver enfin à ma gauche, dans des fougères et derrières des buissons qui donnent du fil à retordre à mon appareil. Je passe donc en mise au point manuelle, et continue à prendre des photos quand sa tête est visible entre les feuilles.

Canon Eos 450D, 250mm, f/7.1, 1/30s, 800 ISO (cliquez pour une version plus grande)

Il continuera ainsi à avancer de quelques pas, puis à s’arrêter en me regardant pendant une poignée de minutes, pour enfin me lancer un dernier regard pour une dernière photo avant de partir tranquillement, mais toujours en aboyant.

Canon Eos 450D, 250mm, f/7.1, 1/50s, 800 ISO (cliquez pour une version plus grande)

Cette dernière photo de la série sera d’ailleurs pour moi la meilleure. Même si la brindille claire en avant plan me gêne, j’aime beaucoup l’ambiance générale qui ressort de cette photo. De plus, je trouve qu’un animal dans son milieu change des photos trop vues d’animal net avec tout le reste autour flou.

Cette rencontre aura tout de même duré plus de 4 minutes de la première à la deuxième photo, ce qui fait une de mes rencontres les plus longues avec un chevreuil jusqu’ici.

En espérant que cette petite histoire d’affût en sous bois vous aura plu ! Merci d’avoir lu, et à bientôt.

Publicités
Publié dans Actualités
4 comments on “Petit prince curieux
  1. prevot caroline dit :

    Bonjour ,

    Le chevreuil parle quand il aboie, mais que vous disait il,

    il vous a fait confiance, la trac des chasseurs ne pouvait lui permettre plus de temps à vous accorder,

    Il a été très généreux , interrogatif emportant les mystères de la vie rude en forêt ,
    c’est se le ressentie de cette parfaite photo : équilibre ,vivante
    entre l’homme,l’animal et le végétal.

    félicitation, Caroline

    • Tom Mosack dit :

      Merci beaucoup pour ces quelques lignes de proses, Caroline et au plaisir de voir plus souvent des commentaires comme le tiens ici =)

      Bonne journée, et j’espère à bientôt !

  2. caroline prevot dit :

    bonjour Tom ,

    faite vous toujours de jolies photos ?

    Je vous espère en parfaite santé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir les notifications des nouveaux articles par mail.

Stage photo Pyrénées
L'auteur organise toute l'année des stages d'apprentissage de la photo dans les Pyrénées avec Stage photo Pyrénées.