Cinq accessoires indispensables

Même si je conseillerai toujours d’apprendre à maîtriser le matériel qu’on possède avant de se lancer dans des achats chers et parfois inutiles, voici quelques accessoires qui servirons toujours, pour la plupart des styles de photographies, que je vous conseille vivement d’acquérir si vous chercher à améliorer la qualité de vos photos.

1.          Le trépied.

Le trépied est un support réglable qui vous permettra de gagner en stabilité et ainsi d’éviter d’avoir un flou de bouger dit « personnel », c’est à dire causé par vos tremblements naturels, sur vos photos. Les prix varient beaucoup (de 30€ à plus de 600€ voire plus), mais sachez que la plupart du temps, on en a pour ce qu’on payer, c’est à dire qu’un trépied bas de gamme ne vous apportera souvent pas le même confort qu’un trépied haut de gamme, et que si vous choisissez mal votre trépied, il risque de rester dans sa housse à la maison alors que vous en aurez besoin sur le terrain.

Trépied Manfrotto

Manfrotto fabrique des trépieds de qualité à prix abordable. http://www.manfrotto.com/

Prochainement, un article sur comment bien choisir son trépied.

2.          Le sac.

L’équipement photo coûte cher, il va donc de soit qu’il faut le protéger au mieux pendant que vous ne vous en servez pas. Le mieux pour cela est souvent d’investir dans un bon sac photo. Les sacs photos sont rembourrés et contiennent des compartiments qui vous permettront de protéger au mieux votre précieux équipement. Certains sont même résistant à l’eau, voire étanche pour quelques modèles.

Lowepro Dryzone

Le Lowepro Dryzone est un sac étanche très bien conçu mais aussi très cher. http://www.lowepro.com/

Tout comme pour le trépied, les prix varient énormément, et il convient de bien choisir son sac en fonction de ce qu’on souhaite y mettre. Si vous désirez seulement y mettre un reflex, un petit sac en bandoulière suffira (carrefour en fait de bon à 20€), mais pour un matériel plus important, un sac à dos apportera plus de confort. A venir également, un article pour bien choisir son sac à dos.

3.          Les batteries et cartes mémoire de secours.

Rien de plus énervant que de tomber en panne de batterie ou de lire le message « carte pleine » en plein milieu d’une séance photo et de devoir écourter sa journée pour rentrer. Pour éviter ce genre de désagrément, je conseille vivement d’investir dans des batteries et des cartes mémoire de secours. Bien sûr, les batteries Canon ou Nikon sont chères, vous pouvez donc vous diriger vers des marques tierces, facilement trouvables sur n’importe quel site de vente en ligne pour moins de 10€, mais qui dureront souvent moins longtemps. De même, une carte mémoire de secours n’a pas besoin de supporter 32 Go de photos et d’être de classe 10, une 2 Go de classe 2 suffira largement, et pour moins de 10€ également.

4.          Les pare-soleils.

Un pare-soleil est une pièce de plastique ou de métal qui se fixe au bout d’un objectif dans le but de protéger la lentille frontale de cet objectif des rayons lumineux qui pourraient arriver dessus et provoquer une perte de contraste ou une tâche blanche appelée « Flare » ou encore Diaphragme parasite par certains. Il protègera également votre lentille frontale des coups et des rayures, il vaut mieux rayer un pare-soleil plutôt que d’avoir besoin de changer une lentille. Certains pare-soleils sont livrés avec l’objectif, mais dans le cas contraire (Canon vend beaucoup d’objectifs experts sans pare-soleil, ce qui est honteux) il convient de l’acheter à part. A moins que vous teniez à dépenser plus d’argent pour avoir un logo Canon ou Nikon sur vos pare-soleil, vous pouvez acheter des copies sur des sites de ventes en ligne. Ainsi épargnerez-vous quelques euros pour une pièce de plastique souvent identique à celle de la marque.

Trois objectifs différents avec leur pare-soleil adapté.

Remarque : Si vous utilisez le flash intégré, ou que vous faites de la macro de très près, il est essentiel de retirer ou de retourner le pare-soleil, sous peine de voir apparaître une ombre portée sur vos sujet, ou alors même en macro de frapper votre sujet avec votre pare-soleil.

Pour conclure, je vous conseille de bien apprendre à manier votre matériel et de limiter les dépenses, tout du moins au début. Une frénésie achetrice arrive vite, quand on commence, on pense que les ratés proviennent d’un manque de matériel, mais ce n’est souvent pas le cas. Ici, je vous ai conseillé des accessoires que vous acquerrez de toute manière à un moment ou à un autre, quelque soit votre pratique de la photographie.

J’espère que cet article vous à intéressé, et si vous avez des questions, je me ferais un plaisir d’y répondre =)

Publicités
Publié dans Matériel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir les notifications des nouveaux articles par mail.

Stage photo Pyrénées
L'auteur organise toute l'année des stages d'apprentissage de la photo dans les Pyrénées avec Stage photo Pyrénées.